François 1er à Villeneuve

banniere-mortelle

En 1538, La Francefrancois1er était en guerre contre l’empereur Charles Quint, pour la huitième fois ! Le conflit coute cher et le pape de l’époque, Paul III, fait l’intermédiaire entre les deux monarques pour tenter d’obtenir la paix.

Mais la méfiance règne… François 1er cherche une demeure sûre pour recevoir son ennemi. Il finit par opter pour le château de Villeneuve, qui appartenait à l’époque à la comtesse Anne de Tende, laquelle venait justement de faire consolider la forteresse. Le monarque va arriver avec une partie de sa cour et de ses gens, 15000 personnes au total !

L’empereur ne voudra pas rencontrer le roi français et préfèrera rester à bord de son bateau, ancré en rade de Villefranche. Il n’acceptera que la signature d’une trêve, après plusieurs semaines de tractations. Durant tout ce temps, la France est administrée depuis le château de Villeneuve, devenue capitale provisoire du pays.

La trêve de Nice fut donc signée le 18 juin 1538, mais pas au château de Villeneuve : les documents furent signés au couvent des franciscains de la Sainte-Croix, non loin de Nice. L’Empire germanique et la France se partagent diverses provinces italiennes. Une seconde cérémonie aura lieu au mois de juillet de la même année à Aigues-Mortes, pour confirmer le traité. Cette paix relative durera 10 ans.

Où se situe le château de Villeneuve-Loubet ?

 

Utilisez le menu déroulant en haut de l’écran ou  bien cliquez sur l’un des liens ci-dessous pour découvrir les autres pages en rapport avec Mortelle Renaissance :

Extraits du roman | Fête de la Renaissance | François 1er | La vie à la Renaissance | Romans interactifs | Renaissance & Rock’n roll | Utiliser les QR-Codes du livre