Questions tarifs formation – OPCA

Accueil Forums Forum de la formation Questions tarifs formation – OPCA

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  Georges Vigreux, il y a 2 ans et 4 mois.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #979

    Eric
    Participant

    Bonjour Mr Vigreux, j’ai lu avec beaucoup d’intérêt votre ouvrage « Devenir formateur indépendant » que je conseille vivement à tous car il est très clair et précis. En complément de la lecture de votre ouvrage, je voudrais SVP votre avis sur les questions suivantes :

    1) Quelles sont généralement les modalités de paiement d’un formateur indépendant avec un nouveau client : 30%, 50% à la commande et le reste après la formation ? ou tout le solde après la formation ?

    2) je souhaite donner une formation comme indépendant similaire à des formations données par des organismes de formation à Paris et qui facturent 1300 euros pour 2 jours et 1800 euros pour 3 jours par stagiaire, je pense qu’il y a entre 4 et 8 stagiaires par formation.
    2.1) si je postulais et j’étais prix par un de ces organismes pour effectuer leur formation : combien pensez vous qu’ils me paieraient pour 2 et 3 jours ?
    2.2) si je propose une formation similaire en indépendant, quel tarif me conseillez vous par stagiaire pour 2 ou 3 jours ?
    2.3) même question que 2.2) mais en intra-entreprise : que conseillez vous : forfait global de combien ou faire par stagiaire.

    3) le numéro d’agrément de formateur est obligatoire si la formation est financée par les OPCA n’est ce pas ? mais est il obligatoire si l’entreprise finance elle même la formation ?

    Merci d’avance pour vos réponses.

    très cordialement

    Eric

    #981

    Georges Vigreux
    Admin bbPress

    Bonjour Eric,

    Réponse 1 : Les conditions de paiement sont à définir par écrit avant votre prestation, mais dépendent de votre client.
    Cas d’un centre de formation : vous n’avez pas à attendre que le centre ait encaissé les paiements de ses clients. Cet argument, parfois employé pour gagner du temps, n’est pas recevable.
    Cas d’une entreprise traitant directement avec vous et financée via son OPCA. Si le client a opté pour une subrogation de paiement, alors vous devrez attendre que l’OPCA paye, sinon le client doit vous payer puis se retourner vers son OPCA pour se faire rembourser.
    Cas d’un client direct (sans financement) : le client a accepté votre devis (lequel précise vos conditions de règlement) et doit donc les respecter, mais dans la réalité les prestataires évitent de se fâcher avec leurs clients s’il a quelques jours de retard. Dans ce cas, à vous de ne pas attendre pour envoyer vos relances.

    Réponse 2.1 : le meilleur moyen de le savoir est encore de discuter avec des collègues (d’où l’intérêt de faire partie d’un réseau comme celui d’Intras Consultants).
    Le tarif proposé à un formateur ne dépend, hélas, que très peu du nombre de stagiaires suivant la prestation. Il dépend en fait de la fameuse loi de l’offre et de la demande (s’il est très difficile de trouver un formateur pour cette prestation, alors le prix sera élevé. Sinon…)
    Pour une prestation vendue 650 € / jour / stagiaire, vous devriez pouvoir vous vendre entre 400 et 500 € / jour à partir de 2 stagiaires, mais cela peut aussi varier entre Paris et la province.

    Réponse 2.2 : essayez d’être moins cher ! Plus sérieusement, le tarif n’est pas le seul critère de choix. La réputation du centre est importante. Avez-vous une réputation de formateur sur laquelle le client pourra s’appuyer ? En quoi votre prestation est-elle plus attractive ?
    Un cours particulier permet d’effectuer des prestations réellement adaptées au besoin du client et peut donc être plus cher.

    En Intra entreprise, proposez des tarifs par paliers : pour 1 à 2 personnes, pour 3 à 5 personnes, etc. Sinon, vous risquez de voir l’employeur remplir la salle avec des salariés plus ou moins motivés/concernés par votre cours, juste pour rentabiliser votre prestation !

    Réponse 3 : Encore une fois (et je le répète dans mon livre Devenir formateur indépendant) : le numéro donné par la préfecture n’est en aucun cas un numéro d’agrément. Appliquez vous à oublier ce terme car, si vous le répétez lors de vos prestations ou, pire, si vous l’écrivez dans vos documents légaux, vous tomberez sous le coup de la loi : l’État ne cautionne pas vos compétences. Il vous attribue un NUMERO DE DECLARATION D’ACTIVITE DE FORMATION, autrement dit : une simple immatriculation, indispensable pour des organismes tels que les OPCA. Ce numéro vous engage à des obligations annuelles, telle que la fournitures de statistiques détaillées sur vos prestations écoulées et doit impérativement figurer sur certains de vos documents légaux (voir livre Devenir formateur indépendant).

    Pour résumer : vos questions (et je peux le comprendre) ressemblent plus à une sorte d’étude de marché vous permettant de savoir quels tarifs proposer. Je ne peux en aucun cas me substituer à une vraie étude de marché faite sur le terrain en se renseignant auprès de prestataires. Prenez le temps de consulter les sites de concurrents, de leur demander des devis, de vous renseigner par téléphone ou sur place (dans les centres de formation de votre région) et vous pourrez emmagasiner de précieuses informations.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 ans et 4 mois par  Georges Vigreux.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 ans et 4 mois par  Georges Vigreux.
2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.